Programme

HORAIRES

Le samedi 3 juin de 12 h 00 à 00 h 00
Le dimanche 4 juin de 12 h 00 à 00 h 00
Les soirées de concerts démarreront à 19 h 30 le samedi et 19 h 00 le dimanche

SAMEDI 3 JUIN 2017

12 h 00 : Ouverture – bagad de Rennes
14 h 00 : Sleeper Bill et Mister Tof
17 h 00 : Concours tattoos
19 h 30 : Les Volfoni
21 h 00 : Hipbone Slim
22 h 30 : Bob Wayne

DIMANCHE 4 JUIN 2017

12 h 00 : Ouverture – Bagad de Rennes et les Majorennes
17 h 00 : Tirage de la tombola
17 h 30 : Concours tattoos
19 h 30 : The Floors
20 h 30 : The Shivas
21 h 30 : Death Valley Girls
22 h 30 : The Richmond Sluts

Sleeper Bill and Mr Tof

Sleeper Bill (chanteur/guitariste des Sleepwalkerz) et Mr. Tof (contrebassiste des Hudson Maker) ont un style bien à eux, à la frontière de la folk, du blues, de la country et du rockabilly. Mylène rejoint la formation et révèle l’originalité du groupe, armée de sa scie musicale et de son washboard. Le trio prend un malin plaisir à mélanger les styles avec des compositions originales.

Les Volfoni

Les Volfoni sont un trio de rock n roll : Totof Rehault (Hudson Maker, Sleeper Bill & Mr Tof) alias Henri Volfoni à la Contrebasse ; Gil Riot (Orville Brody, RCO…) alias Joseph Volfoni à la guitare et au chant ; et Georges Bessler (les Traîtres…) alias Primo Volfoni à la batterie. Dans un esprit fines gâchettes et explosifs, leur Rock’n’roll urbain et sensible flirte avec le rockabilly sans les dogmes du genre, la surf music, le pub rock… Des reprises choisies de Judy Reynolds à Eddie Cochran en passant par Alan Vega se mêlent à des compositions affûtées.

Hipbone Slim

Ce trio anglais propose un savoureux mélange de rockabilly, british garage et surf trash.Le groupe est emmené par Sir Bald Diddley à la guitare et au chant (souvent décrit comme le « Britain’s string king » en référence à  son jeu de guitare fiévreux et sauvage), Bruce « Bash » à la batterie (ancien membre de the Milkshakes , The Headcoats, Il a également participé à 2 albums de Link Wray), et Gastus Receedus  à la basse etl’harmonica (ancien Playboys il a travaillé avec Billy Lee Riley, Sonny Burgess, Dale Hawkins…).
Avec plus de 10 albums au compteur, ce trio anglais au CV très impressionnant ne cache pas ses références : Bo Diddley, Jerry Lee Lewis, Link Wray, Dion, les Wailers…
Mais grâce à la forte personnalité du groupe, Hipbone Slim et sa bande ont trouvé le juste équilibre pour rendre hommage de façon unique aux early 50’s.

Bob Wayne

Pour tous les fans de Hank III, Johnny Cash et Reverend Peyton, Bob Wayne porte le flambeau de la tradition Outlaw Country avec un brin de punk tout en respectant les traditions de Waylon Jennings et Hank Williams Sr. Son nouvel album (Bad Hombre – People Like You Records) raconte le quotidien d’hommes et de femmes croisés sur la route. Bob Wayne porte haut l’héritage de «l’homme en noir» en se faisant le porte-voix des outcasts et en sublimant le récit de vies ordinaires.

The Flashers

Les rennais The Flashers font du Post-Garage inspiré d’une puissante base de rock anglais, de grosses influences garages, et d’une touche inavouée de punk. Avec l’urgence qui caractérise la jeunesse, leur musique est un grand 8 avec des boucles de Gun Club, un peu de cold wave pour les sueurs froides et la branlitude des formations californiennes.

The Floors

Ils ont accompagné Kim Salmon, Jon Spencer blues Explosion, King Khan & BBQ Show pour n’en citer que quelques-uns… Luke Dux (guitar), Ryan Dux (basse) et Ash Doodkorte (batterie) font partie des rares musiciens qui arrivent à capturer le son authentique du blues des décennies passées. Leurs sets sont décrits comme « an absolute earthquakin’, hip-shakin’, loin-baitin’, trouble-makin’ cacophony of primal raw power ». Big drums, big bass – this is bad-ass blues !

 

Shivas

Les Shivas se sont formés à Portland en 2006. Depuis 10 ans ils ont parcouru plus de 20 pays dans le monde (notamment avec les Dandy Warhols, Spiritualized et La Luz) et ont sorti 5 albums sur K ou encore Burger Records. Ils distillent un son chaud, psychédélique, baigné de reverb et d’harmonies vocales. Just Surfing USA.

 

Death Valley Girls

Originaires de Los Angeles, les Death Valley Girls ne ressemblent à rien de ce que vous avez déjà pu écouter. Le deuxième album du quatuor (Glow in the dark) est sorti en 2016 sur Burger Records. Savant mélange de garage, de punk-early-seventies et de glam-rock, le son des Death Valley Girls, porté par la voix charnelle et démoniaque de Bonnie Bloomgarden, est nerveux et enivrant. Leur univers inspiré des sciences occultes et des horror movies de série B font de leurs concerts des moments magiques, mystiques, et terrifiants…

 

The Richmond Sluts

L’histoire des Richmond Sluts débute en 1997 avec la rencontre de Chris Beltran (basse) et Shea Roberts (guitare/voix) qui partagent la même passion pour le Rock’n’Roll. Les influences du groupe vont du garage au blues en passant par la power pop et le rock psyché. Le premier album sort en 2001 chez Disaster Records et le groupe sillonne les États-Unis avec, entre autres, The Brian Jones Town Massacre ou Sky Saxon and the Seeds.
Chris B, Shea Roberts, Justin Lynn, Jesse Nichols & John Tyree viennent de sortir leur deuxième opus (60 Cycles Of Love) chez Beast Records, leur set sera donc l’occasion de le découvrir en live. Let your body shake !